Mairie de Bey - 560 route des Boissonnets - 01290 BEY

Nous contacter : 04 74 04 00 27 - mairie.bey [] free.fr

L'église Saint-Martin

Un peu d'histoire…

 

Succédant à une église Saint-Cyprien, dont on ne connaît pas la localisation exacte, l'église Saint-Martin est jusqu'en 1698 l'église Paroissiale commune de Garnerans et de Bey, incluant le hameau de Mépillat. Ce n'est qu'en 1698 que la commune de Garnerans est autorisée à avoir son église et à devenir une paroisse indépendante de Bey. 
A la limite de la Bresse, elle est le poste avancé des Comtes de Savoie, face à l'enclave Beaujolaise de Garnerans (situé en Dombes) et face à la Bourgogne, de l'autre côté de la Saône.

 

Les différentes phases de construction et d'évolution de l'église…

 

Quelques dates permettent de situer dans le temps les différentes étapes de construction et de rénovation.
La construction de l'église romane primitive est antérieure à 1150 
En l’an 1458 il y eu une 1ère réfection du toit et le remplacement d’une partie des poutres de la charpente qui date de cette époque. 
Puis au début du XVème siècle (entre 1400 et 1450, période des grandes épidémies de peste) le chœur a été élargi au sud par l’adjonction d’une chapelle gothique éclairée d’une baie dédiée à Notre Dame et à Saint Jean-Baptiste. 
L’église connaît par la suite plusieurs évolutions et ajouts :

  • En 1684, ajout du retable baroque dans le contexte de la contre-réforme.
  • En 1780 : 2ème réfection du toit.
  • En 1824, construction de la sacristie.
  • De 1860 à 1870, Monsieur de Valbreuze (premier maire de Bey) entreprend la restauration de l’église en ajoutant des autels sulpiciens (qui seront enlevés en 1995), en effectuant le percement d’une rosace dans la façade ouest, la réfection du plafond de la nef, le remplacement des vitraux du chœur et en supprimant la galonnière 

Des travaux importants sont enfin réalisés à partir de 1995, notamment :

  • la 3ème réfection du toit.
  • la sacristie datant de 1824, est détruite, afin de restaurer la pureté du chevet de l’église
  • Les autels sulpiciens ajoutés par M de Valbreuze sont supprimés pour mettre à jour deux fenêtres anciennes 

 

La prochaine échéance pour refaire le toit est pour la période de 2200 à 2250 

L’église Saint Martin est inscrite depuis le 7 mars 1945 et le retable baroque est classé depuis le 13 juin 1972 à l’inventaire des Monuments Historiques.

 

L’église…


L'église est entourée de son cimetière et à l'entrée de l'enceinte se trouve un vieux puits surmonté d'un Christ en croix.
Son toit est constitué d’une couverte de Lauze (pierres) sur une charpente datée de 1458. Son poids est de 150 tonnes.
Eglise romane comportant des chapiteaux historiés très originaux, elle résume l'histoire de l'Eglise Catholique depuis le Moyen-âge avec sa chapelle gothique, son retable de style baroque savoyard du 17ème siècle riche de 7 statues et totalement recouvert de feuilles d’or et les quelques éléments restant de la période sulpicienne du XIXème siècle. 


Des visites guidées de l'église sont proposées par l'association Bey Arts à l’occasion des journées du patrimoine ou sur demande. Elle est utilisée occasionnellement pour le culte catholique et peut également être ouverte sur demande à la mairie.